Banques locales et banques régionales en France au XIXe siècle PDF

La WestLB, la plus grande Landesbank d’Allemagne, s’est complètement effondrée, tandis que d’autres, dont BayernLB, HSH et LBBW, ont dû être renflouées par leurs propriétaires, principalement des États régionaux et des caisses d’épargne.


ISBN: B018YH92CC.

Nom des pages: 184.

Télécharger Banques locales et banques régionales en France au XIXe siècle gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Pour ce troisième volume de la Mission historique de la Banque de France, Michel Lescure et Alain Plessis ont réuni une somme de travaux sur une « espèce oubliée » : les banques locales et régionales dans la France des années 1840 à 1914.
Jusqu’à la Belle Epoque, le monde de la banque de proximité n’est ni résiduel, ni condamné, ni archaïque, mais autre, au plein sens du terme. Dans l’essor des années 1840-1860, les banques locales s’avèrent bien adaptées aux formes encore légères de la première industrialisation, dont elles reflètent la dispersion dans l’espace français. Après 1870, face à l’hégémonie des grandes banques de dépôts, elles parviennent à s’adapter, notamment en assurant le crédit industriel auquel celles-ci répugnaient et en prenant appui sur les succursales de la Banque de France. Quelques années plus tard, certaines d’entre elles bravent les turbulences de la concurrence en se transformant parfois en de véritables banques régionales, dotées d’un réseau d’agences. Loin d’être des survivances en 1914, elles témoignent du fait que, comme l’indique Jean Bouvier dans l’un de ses derniers textes, « l’économie, en quelque sorte, sue toujours la monnaie dont elle a besoin ».

La France fait la promotion de ses champions bancaires et semble croire que la croissance est toujours meilleure, même lorsqu’il s’agit de gérer des caisses d’épargne mutuelles. Malgré une baisse des résultats en 2015 (dernière en date), BCIMR a eu un produit net bancaire stable et a réduit ses dépenses d’exploitation. Les tissus peuvent être fixés, congelés, bloqués, colorés, libres pour la culture cellulaire, l’ADN, l’ARN.

Tous les yeux sont désormais tournés vers la BCE, qui a refusé de commenter certaines institutions. La Deutsche Bank AG veut vendre une banque de consommation allemande qu’elle a achetée en 2010 et réduit ses opérations sur obligations. En particulier, la limitation continentale de la négociabilité d’un ordre de paiement s’opposait à l’extension de la banque de dépôt sur la base du chèque qui devint une caractéristique du développement britannique au XVIIIe et au début du XIXe siècle. Le Crédit Lyonnais s’est concentré sur la banque de détail et a été rebaptisé LCL en août 2005.