Essai d’ontologie : acte noétique, ego et béotisme PDF


ISBN: 2750009677.

Nom des pages: 102.

Télécharger Essai d’ontologie : acte noétique, ego et béotisme gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Si penser comme acte suprême chez l’homme pouvait le rassurer sur sa condition, mais quelle condition au sens propre à définir ? Où le virtuel s’approprie par projection prospective le sens d’un devenir qui serait l’utile et l’agréable, rassurant d’une conformité difficilement endogène et exogène, et s’insurgeant dans un sentiment perpétuel de limitation. Mais cet acte noétique, produit dans le plus grand auditorium du monde, celui qui est là, comme indisposant de notoriété méconnue par le semblable de tous les semblables, et toutes celles et ceux qui s’évertuent à vouloir l’observer et le sonder mécaniquement, où la sonorité auditive, motrice d’articulation, ne peut être établie artificiellement pour satisfaire à l’ordonnancement du chercheur et concevoir un résultat qui serait, là encore, aléatoire. Ce sens de la sonorité auditive, qui se permet d’exiger de la motricité d’articulation, sa complice, la prévalence, peut-être, d’exister, mais qui ne pourrait, sans elle, proposer la sensation de l’image, si fulgurante de conséquence inspiratrice, imaginative. Mais l’énergie étant proposée et subodorée pourvue par la dynamique physique, a priori de mouvement, qu’en est-il de la sonorité non indigente de substance, en sens suffisant, aussi, de coexister, dans une instance d’affirmation ou de négation, qui ne cesse d’interpeller, de préoccuper la conscience aperceptive ? Mais, sans la dynamique de la physique, aucune opération fonctionnelle ne peut s’imaginer dans l’être humain. Cette énergie qui donne sa crédibilité de matérialité d’être à tout l’ensemble peut prétendre, pour certains et certains, que là est le fondement d’une vérité d’être, mais incomplète et secondaire, car la matrice de conditionnement n’est que l’auxiliaire, sous l’égide de l’essence, et cette matière est la preuve inéluctable que la dynamique de l’énergie, c’est l’essence obtenue avec les différentes fusions et conjonctions que la physique et son invariance ont d’extraordinaire de fabriquer. Il reste néanmoins à s’interroger sur un avant peut-être arbitraire en deçà, car il est d’impossible conjecture, pour l’imagination, si des permissions étayées par de fabuleuses circonstances, parfois incongrues, n’avaient pu ou ne se soient manifestées. Emile Roi nous présente ici son premier livre.