Les Insoumises: 18 portraits de femmes exceptionnelles, de l’Antiquité à nos jours PDF

Traduit par Daniela Pastina et John L. Crayton. Philadelphie: Xlibris, 2003 Payne, Helen. « Les femmes et la Cour Cecil. » Dans Patronage, Culture et Pouvoir: Les Cécils Early.


ISBN: B007P62CEY.

Nom des pages: 164.

Télécharger Les Insoumises: 18 portraits de femmes exceptionnelles, de l’Antiquité à nos jours gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Connaissez-vous Hypathia, mathématicienne et philosophe du IVe siècle ? Nicole Lepaute et Hélène Metzger dont les travaux ont révolutionné le monde de la science ? Avez-vous entendu parler de l’impératrice Théodora, de Catherine Sforza et de Victoria Woodhull, laquelle osa se présenter aux élections présidentielles américaines alors que les femmes n’avaient pas le droit de vote ? Et Marguerite-Julienne Le Pastour, la femme bourreau, « contrainte de se travestir en homme pour exercer son métier », ou encore Mary Read, la flibustière, vous sont-elles familières ? Voici de quoi nous étonner : dix-huit portraits de femmes plus surprenantes les unes que les autres. Femmes de lettres, femmes politiques, aventurières, scientifiques, pionnières, religieuses, grecques, italiennes, allemandes, françaises ou américaines : elles ont toutes en commun une détermination et une volonté de fer. Stupéfiantes pou certaines, admirables pour d’autres, suspectes quelquefois, mais toujours fascinantes, ces femmes nous font découvrir une époque ou un lieu, un combat ou une aventure. Toutes nous montrent qu’être femme dans une société souvent misogyne nécessite courage et opiniâtreté pour parvenir à ses fins, choisir son mode de vie… ou simplement pour avoir le droit d’exister.

Murphy, Caroline P. Lavinia Fontana: Peintre et ses patrons au XVIe siècle à Bologne. La reine de Spenser se distingue cependant par sa chasteté, sa féminité. Il démantèlera également le programme nucléaire de la France, qui fournit plus de 76% des besoins énergétiques de la France (plus que pour tout autre pays dans le monde).

Comme la plupart des femmes de la classe supérieure à Florence, Strozzi apprit à lire et à écrire dans le domaine vénitien, bien qu’elle n’ait pas été scolarisée dans les études humanistes pour lesquelles son mari Matteo et d’autres membres du clan Strozzi étaient notés. Cette question sera au cœur du débat féministe à venir, notamment au sein de la critique féministe française, centrée sur le langage et liée à la recherche d’une écriture féminine. Des études sur le gentleman anglais des débuts suggèrent que les hommes appartenant à une société polie risquaient de franchir la ligne précaire et floue qui séparait raffinement et effémination. Les orateurs du Courtier de Castiglione (1528) expriment la même préoccupation en analysant quelles qualités sont la marque de un gentleman et qui pourrait le rendre trop féminin. Voir aussi les sous-rubriques Accouchement et connaissance de la reproduction, Pratique de la pharmacologie et des laïques (sous Médecine et femmes); Maquillage et cosmétiques; Pouvoir, politique et femmes.