Ma vie parmi les morts PDF

Comment savons-nous s’ils parlent à un esprit du tout.


ISBN: 2894363923.

Nom des pages: 172.

Télécharger Ma vie parmi les morts gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Soudain, j’ai vu ma grand-mère décédée assise au pied de mon lit, aussi vraie que nature. J’ai paniqué J’avais vu l’esprit de gens décédés auparavant, mais cette fois, la vision me semblait réelle Elle m’a regardée et m’a souri. Elle me semblait toute jeune, et comme je l’avais connue il y a longtemps déjà : vibrante, joviale, heureuse. Pourtant, sa présence m’effrayait terriblement. C’est à ton tour, maintenant, me dit-elle tendrement. » Dans cet ouvrage, Lisa Williams invite le lecteur à parcourir le récit de sa vie hors de l’ordinaire. Elle raconte son enfance à Birmingham, en Angleterre, où dès l’âge de 4 ans, elle voyait déjà des esprits venir la visiter ; sa relation avec sa grand-mère, elle aussi une médium réputée, qui l’encouragea à accepter et à développer son don ; son parcours difficile et les relations tumultueuses de sa jeunesse jusqu’à son ascension à Los Angeles et la consécration au titre de médium la plus populaire. Avec générosité et sincérité, elle dévoile ses premiers pas dans la médiumnité et plusieurs communications étonnantes avec le monde des esprits. Elle confie ce qu’est la vie entourée d’esprits décédés et toute la joie qu’elle ressent chaque fois qu’elle apporte réconfort et consolation à ceux qui traversent un deuil.

Le nom de mon ami mathématique, aussi, est Patrick, mais il le raccourcit à Pat. Je devrais voir ce que je pourrais trouver tout seul en me référant aux coupures de journaux que j’avais recueillies. Je griffai la corde et tentai de la desserrer, mais je la serrai seulement et me grattai.

Pour cette raison, il défie ceux qui pensent que le Mutter est simplement un spectacle de rue stocké dans l’acajou. « Ce n’est pas comme ça qu’on se voit », dit-il. « Ce n’est pas ce que nous sommes, et ce n’est pas ce que nous faisons. ». La première année après son enterrement, Bartolomeus lui manquait terriblement. « Mais après le premier mariage, c’était comme si je l’avais rencontrée. » La seule chose qu’elle m’a dite était: « Toujours faire confiance à votre instinct. Avec la distance spatiale et la nouvelle situation en présence du défunt, les perspectives des défunts et des personnes en deuil se distinguent et, au pays des vivants, les célébrants se transforment en pleureuses.